APEL NOTRE DAME DE LA RENAISSANCE

Orientation 3ème : quelle filière, quel avenir ?

Orientation 3ème : quelle filière, quel avenir ?

Notre Dame de la Renaissance a entamé, cette semaine les réunions d'information pour l'orientation des 3ème. 

Et oui, le grand moment est déjà venu pour nos plus grands et leur parents, de se poser la question de :"qu'est ce que tu feras plus tard? ou quelles études, pour quel métier? "

Afin de vous aider un peu dans cette période ô combien délicate, nous vous proposons une première orientation ; celle vers le site de l'APEL Nationale. De bons articles de réflexion et quelques clés de pistes à creuser, vous y attendent.  

 

Nous vous proposons notamment la lecture des magazines "Famille & Education" et de ce tutoriel très bien fait 

 

N° 514 : Spécial orientation

 

 

N° 521 : ce qui change pour le Bac

tutoriel spécial orientation

 

Les conseils clés à retenir : 

 

 

 

Retenons en premier lieu que l'Orientation est un Projet, un Parcours. Il se pense, se définit, mais ne veut pas dire qu'il soit rectiligne. Il peut se composer d'étapes, de chemins de travers. De plus, partons du principe que ce projet est celui de votre enfant. Déconnectez vous des clichés de " mes copains vont là , ou je fais comme ma copine". Aujourd'hui se dessine leur vie. 

 Afin de vous aider, nous vous conseillons de garder toujours en tête ces 5 idées essentielles : 

1. L'orientation n'est pas un choix à faire seul : Savions nous précisément ce que nous voulions faire de notre avenir, lorsque nous étions jeunes? Pourquoi nos enfants le sauraient-ils? Cette période est stressante, aussi bien pour le jeune qui l'oblige à se projeter, sortir de sa zone de confort du quotidien ; et également pour les parents qui souhaitent le meilleur pour leur enfant, voir projeter leur propre envie. Ne négligez pas l'effet psychologique du moment, mais n'en faites pas un mélodrame.  La base réside donc dans l'écoute des envies et motivations, l'échange entre vous et votre enfant ainsi que le soutien que vous lui apportez. 

2. Prendre le temps de la découverte du monde professionnel : Fini le temps de "tu feras le même métier que papa". Tous les jours, de nouveaux métiers s'ouvrent dans l'environnement, la technologie, les services, la démarche qualité, sans oublier tout le secteur de l'artisanat, du professionnel et du traditionnel qui se réinvente. La palette peut paraître très large pour les découvrir, mais il existe des astuces simples : 

- "faites travailler l'imaginaire et la curiosité de votre enfant" - où sont ses centres d'intérêts? y a t-il des métiers qui y correspondent?

- "activer vos réseaux" - parlez en autour de vous, amis, famille, collègues, relations professionnelles. Une étude récente des réseaux sociaux (Facebook, linkedin, viadéo,..) montre que pour les personnes connectées, nous avons tous dans un réseau proche de 3 à 5 contacts, la possibilité d'une opportunité professionnelle. N'oubliez pas que les parents des copains sont là aussi... la force de l'APEL ça peut être aussi ça !

-"Soyez curieux" : L'établissement propose des stages de découverte. Pensez à bien les préparer en avance. 2 ou 3 courriers ne suffisent pas. Il est important que le jeune montre sa motivation. Les forums des métiers et salons de l'étudiant sont également une bonne source de découvertes et de rencontres. Courant février, Notre Dame de la Renaissance devrait vous proposer un Forum des métiers (à suivre). Vous pouvez également vous rapprochez du BDI du collège, du CIO ONISEP ou du Point d'Information Jeunesse.

3. Passer du rêve à la réalité - indépendamment, de la réunion d'information, n'hésitez pas à solliciter l'enseignant de votre enfant pour un échange, afin d'estimer la valeur entre sa capacité scolaire, ses marges et capacités de progression et ces centres d'intérêts. Retenez également que l'orientation est un cheminement. Les chemins les plus courts ne sont pas forcément les plus sûrs. Vouloir faire un cursus général, avec de faibles capacités peut être plus risqué  ou démotivant que de passer par une passerelle ou filière technique ou professionnelle plus longue de 1 ou 2 ans mais pour récupérer tout de même un bac et poursuivre des études universitaires, avec une expérience supplémentaire. 

4. Garder le calendrier de l'Orientation en tête - Le temps passe plus vite qu'on ne le croit. Ne remettez pas au lendemain les bonnes réflexions au risque de vous trouver démunis lors des feuilles d'orientation et passage. 

5. Un projet professionnel ne vous définit pas. Soyez vous même ! - Gardons bien en tête que si de bonnes études et un métier facilitent assurément notre insertion dans la société, nous sommes avant tout ce que nous voulons. Dans une société et un marché en mouvement , où le travail garanti et le plein emploi n'existeront plus d'ici quelques années, il est peut être plus intéressant de réfléchir à des projets qui nous permettent de nous réaliser et nous épanouir, et acceptant que nos enfants seront sûrement amenés à changer de domaine d'emploi ou métier au moins une fois dans leur carrière. Transmettons donc leur cette maxime : " Mieux vaut réussir sa vie que de réussir dans la vie". 

Quelques liens et adresses pour compléter vos recherches : 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :